Panik

Pièce de Mika Myllyaho

Le passage à l’écriture a été pour Mika Myllyaho une étape logique. Faisant partie des metteurs en scène finlandais les plus réputés, il a toujours été un homme de théâtre original dont les vues et le talent ont été à l’origine de productions marquantes. Il est à l’aise autant avec le théâtre moderne (À toute allure jusqu’ à Denver d’Oliver Bukowski, Le Lieutenant d’Inishmore de Martin McDonagh) qu’avec les classiques (Hamlet ou encore Kullervo d’Aleksis Kivi, inspiré de l’épopée nationale fi nnoise, Le Kalevala). Il a favorisé, en qualité de directeur de théâtre à Helsinki, le développement de nouveaux textes et de nouveaux moyens de représentation.

Les mises en scène de Mika Myllyaho sont faciles d’approche et, la plupart du temps, divertissantes, tout en étant des moments de théâtre forts et riches de sens. Mika Myllyhao vient d’être nommé directeur du Théâtre national finlandais.

Après avoir traité de la difficulté d’être un homme dans diverses mises en scène, Mika Myllyaho a repris ce thème dans sa première pièce, Panique (Paniikki, 2005, traduction française : Alexandre André), comédie sur les névroses de trois hommes jouant les équilibristes entre la jeunesse et l’âge mûr. La pièce a été un grand succès et a également révélé les talents de dramaturge de Mika Myllyaho. Chaos (Kaaos, 2008) est une comédie plus sombre qui traite avec humour de la vie des femmes dans le monde actuel, tandis que le dernier volet de la trilogie, Harmonie (Harmonia, 2009), est une comédie fougueuse sur le travail et la passion.
Haut de page